Haut
Gauche Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Droit
Bas

Quelques porte-bébés

Comme expliqué dans la partie "Comment porter bébé ?", certains critères sont à respecter pour un portage respectueux des corps du bébé et de son porteur. Nous vous proposons ici un aperçu de quelques porte-bébés que l'on peut trouver dans le commerce ou sur internet. 

Le porte-bébé "classique"

Attention aux porte-bébés classiques que l'on trouve dans à peu près tous les magasins de puériculture, style "kangourou". Le bébé y est suspendu par l’aine et a les jambes pendantes. Lorsque l'on connaît la position physiologique des bébés, on comprend bien qu'elle ne peut pas être respectée avec ce type de porte-bébé:ColineFace

Nous ne recommandons donc pas ces porte-bébés.

 

Le sling

ringsling

C’est un rectangle de tissu, et deux anneaux à une extrémité. 

On peut l’utiliser dès la naissance, en y mettant bébé en position berceau pour allaiter (ou pour de courtes durées), ou bien en position verticale sur la hanche, devant et parfois dans le dos.

Il existe plusieurs types de slings: certains sont rembourrés, d'autres non et les tissus sont très variés. Les plus confortables et qui permettent un meilleur ajustement raie par raie pour un bon maintien, sont ceux réalisés en tissu d'écharpe. On peut citer le ring sling de Storchenwiege et le BB sling de Babylonia (celui-ci semble néanmoins, plus difficile à bien serrer) qui respectent bien la position physiologique quand l'enfant est porté à la verticale.

C’est un porte bébé très facile et rapide à installer et à régler, mais cela reste un portage asymétrique, donc moins confortable pour le porteur sur de longues durées ou avec des bébés d’un certain poids. Il est particulièrement utile dans les situations ou le bébé doit être installé rapidement ou descendre et remonter souvent (après un trajet en voiture, lorsqu'il marche, etc) et pour allaiter en toute discrétion.

 

Le porte-bébé “chinois”Endormi Patapum

  Le porte-bébé chinois (ou d'inspiration) est fait d’un carré et de deux ou quatre lanières en tissu. On peut porter bébé sur le dos, sur la hanche et sur le ventre et le poids est correctement réparti (selon les modèles), sur le corps du porteur. Nous vous recommandons plutôt le Mama Koala, ou le patapum. Un nouveau modèle, développé par des animatrices de portage, le manduca est disponible depuis peu. Il paraît qu'une fois qu'il est bien réglé, il est très confortable.

C'est un type de portage intéressant en tant qu'alternative à l'écharpe pour des bambins ou les courtes durées de portage chez des petits, en dépannage. En effet, il permet à l'enfant d'avoir ses jambes en grenouille, mais en revanche, un serrage raie par raie n'est pas possible. Il conviendra donc à un enfant qui tient debout (ses muscles sont alors suffisamment développés) et tant qu'il ne dort pas.  

 

L'écharpe de portage

C'est probablement le système de portage, le plus polyvalent et qui permet le mieux de respecter les corps du bébé et de son porteur. L’écharpe s’adapte à la morphologie d’un nouveau-né comme à celle d’un enfant de trois ans. Si l’écharpe est correctement installée, le tissage, souple et résistant permet à l’enfant et au porteur, de se mouvoir ensemble, sans ressentir de tension. Le poids de l'enfant est particulièrement bien réparti sur le corps du porteur (en particulier avec les noeuds kangourou). On peut allaiter dans l’écharpe, tout en vaquant à ses occupations.

Il existe différents nœuds qui permettent un portage ventral, latéral, dorsal ou en hamac.

Son utilisation demande néanmoins un peu d’apprentissage. Pour vous aider, voici quelques clés du portage en écharpe :

Choisir une écharpe: 

 Attention, toutes les écharpes ne se valent pas ! On en trouve de plus en plus dans le commerce, mais les "bonnes" écharpes sont malheureusement encore trop peu répandues.

En effet, afin d'assurer un portage confortable et respectueux, une bonne écharpe doit remplir plusieurs critères. Le tissu doit être particulièrement adapté afin d’assurer confort et sécurité : solide, respirant, suffisamment souple pour épouser le corps du porteur et du porté, mais pas trop non plus pour rester facile d’installation. D’une manière générale, les jerseys, les tissus synthétiques (polaire, wax,…) et les tissus ajourés sont à éviter. Il est également important que le tissu ne contienne aucune matière nocive car souvent, les bébés aiment bien téter leur écharpe. D’autre part, certains modèles sont moins larges que d’autres. Si vous souhaiter porter votre enfant dans le dos ou votre bambin, il vous faudra une largeur d’au moins 65cm. Voir nos commentaires sur les écharpes de marque.
 
Parfois, les parents choisissent de coudre eux-mêmes leur écharpe. C’est possible, mais il faut trouver le tissu particulièrement adapté, ce qui n’est pas évident. Dans ce cas, si l’installation est difficile ou si vous ressentez un inconfort, c’est probablement que le tissu n’était pas idéal. En effet, avec une écharpe «de marque», on constate souvent une nette différence de confort par rapport aux écharpes «faites maison» ... 

Choisir un noeud adapté:

Il existe plusieurs familles de noeuds. Chaque noeud a ses avantages et ses inconvénients et certains seront alors plus ou moins utiles et adaptés selon les conditions:

    1. Les kangourous:

kangdev
KangHanch

 

 

KangourouDosdos_fratrie
 kangourou devant
 kangourou sur la hanche
   kangourou sur le dos

 


2. Les croisés:

CroisEnv

 croisé enveloppé       croisé simple, bébé au sein

 

3. Les berceaux:

HAnchSimpl

Donc, selon les circonstances, l'âge de l'enfant, les activités prévues, un noeud ou l'autre sera plus adapté. C'est alors à chaque parent de choisir la position qui lui convient le mieux à ce moment là.

 

Le budget

Pour les porte-bébés mentionnés ci-dessus, il faut compter entre 59 et 90 euros.

Le prix d'une écharpe de 3m60 se situe entre 66 et 90 euros, selon les marques.

Il est vrai que cela représente un investissement. Cela dit, une écharpe ou un porte-bébé adapté peut très bien remplacer une poussette, dont les tarifs sont bien plus élevés... Les écharpes peuvent aussi à l'occasion faire office de couverture ou de plaid et pourront servir pour plusieurs enfants (pour les écharpes de marque).

D’après notre expérience, l’écharpe reste le système le plus polyvalent et le plus respectueux et confortable (en particulier les noeuds kangourous) pour les portages de longue durée. Cependant, il n'est pas rare que les adeptes du portage possèdent plusieurs systèmes, et passent de l’un à l’autre, selon leurs envies, l’âge de l’enfant, son poids, l’activité…

 

La suite : La foire aux questions

Cliquer ici pour nous contacter.

Page mise à jour le 18/06/2014

visites depuis le 01/01/2007