Haut
Gauche Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Centre Droit
Bas

 Trois expériences d'allaitement différentes.

 

Je suis maman de trois filles (5 ans, 3 ans 1/2 et 5 mois), je les ai allaité toutes les trois et la troisième encore, bien entendu.


Je désepère quand j'entends de jeunes mamans dire :

"je voulais allaiter mais on m'a dit que je n'avais pas de lait",

"j'ai allaité à la mat, mais rentrée à la maison c'était trop compliqué",

"j'ai du arrêter d'allaiter quand j'ai repris le travail", "ça fait mal d'allaiter, j'avais les seins hypers sensibles en plus"...


J'ai connu des engorgements, la crainte de ne pas à être à la hauteur, j'ai les seins ombiliqués et je redoutais de ne pas pouvoir allaiter, je n'avais aucun exemple de mère allaitante dans mon entourage et j'avais même plutôt l'impression de passer pour une extra-terrestre (d'autant qu'en plus j'avais fait le choix d'accoucher sans péridurale, suivi par une sage femme indépendante et sans gynéco)... j'ai rencontré des blocages de la part de ma hiérarchie au travail...


Allaiter est un vrai bonheur et j'ai voulu m'investir toujours plus avec mes filles.
Pour la première, la volonté était là, mais j'avais le sentiment que je je devais montrer à tout prix, que bien que maman, je restais une salariée performante, j'ai opté, dès ses 2 mois, pour un allaitement mixte, tétée le matin et le soir, biberons de lait artificiel en journée. et d'elle même, ma fille, a préféré le biberon au sein vers 4 mois.


Pour ma seconde nouveau scénario. allaitement mixte aussi dès 2 mois, mais j'ai poursuivi l'allaitement matin et soir jusqu'à ces 1 an.

Mon travail dans le domaine culturel m'impose des déplacements fréquents, plusieurs jours de suite parfois, d'être sur le terrain soirs comme week-end, mais j'ai maintenu le lien malgré tout pour mon bonheur et celui de ma petite fille.


Pour ma troisième grâce à un congé maternel plus long, je l'ai maintenu au sein à 100% jusqu'à 4 mois. Ayant opté pour un temps partiel (80%), elle est au sein matin et soir, 4 jours, et en fonction de mes disponibilités professionnelles au sein 3 fois/jour mercredi et week-end. J'espère poursuivre ainsi le plus longtemps possible.
Allaiter, me donne la sensation d'être plus proche de mon bébé, je me sens pleinement maternelle.
Au delà de la tétée, ma petite dernière a pris l'habitude de tétée ma peau (joue, épaule...) et le toucher de ma peau suffit à la rassurer. C'est d'ailleurs un bébé très calme. 

Aurélie, mars 2009.

 

Cliquer ici pour nous contacter.

Page mise à jour le 12/04/2009

visites depuis le 12/04/2009