Le portage de nos bébés

Le portage, ce n’est pas un sujet sur l’allaitement nous direz-vous ... C’est vrai, mais porter son bébé simplifie tellement la vie et complète si bien l’allaitement (sans être pour autant réservé aux personnes qui allaitent) que nous avons décidé d’y consacrer un article !

Introduction

Se lancer dans l’aventure du portage

Porter son enfant tout contre soi, ne fait pas partie de notre héritage culturel occidental et pourtant... Porter son petit, que ça soit en écharpe, ou dans un autre dispositif de portage n'est pas simplement "une mode", mais bien un moyen de répondre aux besoins de son petit ainsi qu'à ceux du porteur.

Le bébé humain a grand besoin de contact physique. Etre porté tout contre maman ou papa lui permet de retrouver ses repères : toucher, odeurs, voix, fouissement ... et est très profitable à son épanouissement psychique et moteur. C'est un besoin de base de nos bébés, au même titre que l'alimentation, le sommeil et l'amour. Et il se trouve justement, que nos petits sont faits pour être portés

Le portage simplifie grandement la vie quotidienne du porteur et du reste de la famille, tout en apportant une réponse adaptée et immédiate aux besoins de son enfant (qui n’a pas besoin d’aller jusqu’aux pleurs).

Alors, faites vous confiance, faites confiance à votre bébé, laissez vous aller aux nombreux bienfaits du portage pour vous, pour votre bébé...

 

Le point de vue des anthropologues et biologistes

En 1970, le biologiste Bernhard Hassenstein (Pr de l’Institut de Biologie du comportement de Fribourg) a établi 3 catégories biologiques de jeunes animaux :

- les nidifuges (poulains, veaux, etc) : qui naissent les yeux ouverts, savent se déplacer et suivent rapidement leurs parents après leur naissance pour rester à leur contact.

- les nidicoles (chiots, chatons, oisillons, etc): qui naissent les yeux fermés, ne savent pas se déplacer seuls. La composition du lait des mammifères nidicoles est rassasiante pour de longues durées, ce qui leur permet de rester seuls au nid très calmement pendant que leurs parents vont chasser.

- Nils les portés (kangourou, humains, etc): qui naissent avec les yeux ouverts, mais ne savent pas se déplacer seuls et réclament en permanence le contact ou la présence de leurs parents. Le lait des portés est rassasiant pour de courtes durées. Ils sont doués d’un bon réflexe d'agrippement au niveau des mains et des pieds, qui leur permet de s'accrocher à leur mère:

"L'être humain a perdu sa fourrure il y a 4-5 millions d'années, lorsqu'il a quitté la forêt vierge, et qu'il s'est installé dans les savanes sèches et les steppes d'Afrique. Et malgré le temps passé depuis lors, les bébés humains naissent encore et toujours avec les mains et les pieds fermés, comme s'ils allaient s'agripper "à la fourrure" de leur mère."  Franz Renggli (Psychanalyste et psychothérapeute corporel), Basel 25.04.2001

 Une expérience réalisée sur des bébés singes par le Pr Harry Harlow décrit très bien l'importance du besoin de contact chez les portés: "Harlow inventa un appareillage ingénieux : une cage, chauffée et éclairée, dans laquelle il installa des petits singes mais aussi deux fausses mamans en grillage, dont la forme rappelait le corps d'une femelle. La première était dotée de mamelles en plastique reliées à une bouteille de lait maternel : il suffisait de les téter pour être nourri. La seconde n'offrait pas de nourriture, mais était recouverte d'une chaussette de laine cachant une résistance électrique, pour simuler le contact et la chaleur du corps de la mère. Les petits singes ne quittèrent presque pas les bras de la fausse "maman-chaussette", qui jouait le rôle de doudou, ne s'en séparant que pour aller se nourrir, et ce, le plus rapidement possible pour retrouver au plus vite "l'affection" du bout de laine" - David Servan-Schreiber d'après "The Nature of Love" de H. F. Harlow dans "American Psychologist" 13 (673-685, 1958). 

On sait aussi, par exemple, que si le bébé kangourou ne va pas immédiatement dans la poche de sa maman où il se love au chaud et tète à volonté, il ne peut survivre. Il ne sortira de cette poche qu’après avoir acquis une certaine maturité. En comparaison des autres catégories, les petits portés (en particulier, nos bébés) naissent dans un état d’inachèvement et d’immaturité cérébrale et physique. 

Pourquoi cette immaturité à la naissance ?

NaimLucie On peut se demander pourquoi les petits portés naissent si tôt, avec cette immaturité cérébrale et cette grande dépendance à la mère... Le point commun à ces deux espèces est un bassin étroit, dû à la position verticale.

Parallèlement à l’acquisition de la bipédie, le cerveau humain s’est considérablement développé, sans que le bassin de la femme se soit élargi pour autant. Pour prévenir le problème mécanique qui surviendrait alors au moment de la naissance (bassin étroit, cerveau développé), le bébé humain naît prématurément (d’environ 9 à 12 mois selon certains biologistes et anthropologues).

 Il y aurait donc toute une période de "grossesse ex utero" s’étalant sur une année, où le bébé a grand besoin de contact et de chaleur, indispensables au bon développement de son cerveau et de son être tout entier. Le portage le jour et le sommeil partagé la nuit, sous certaines conditions de sécurité, sont des façons de combler ce besoin de maturation.

 

Les bienfaits du portage

Les bienfaits pour bébé

Pour bébé, le portage permet :

"L'enfant obéit à son instinct d'aller vers l'inconnu pour autant que le connu lui est assuré." Marie-Thérèse Ribeyron, Au commencement était la peau (Guide Ressources, vol.7, no. 4, 1991)

"Le [bienfait le] plus évident, qui crève les yeux (ou plutôt qui ne crève pas les oreilles !), c'est que les enfants portés crient moins que les autres. Non pas tant que leurs pleurs soient calmés par le portage (quoique cela arrive) que parce qu'ils n'ont pas besoin de pleurer : le contact étroit avec l'adulte fait que ce dernier est tout de suite averti des besoins du bébé et peut les satisfaire sans attendre.
Une étude parue dans Pediatrics en 1996 a confirmé cette évidence : chez la centaine d'enfants observés, le portage réduisait les pleurs et l'agitation de 43 % le jour et 51 % la nuit." Claude Didierjean-Jouveau - (extrait de Allaiter aujourd'hui de Juillet 1999)

 Cuisine

"Un petit porté activement s’accroche avec tout son corps cuisses écartées et relevées. Le bassin, les hanches, la colonne sont bien placés, le dos naturellement arrondi et la tête est spontanément soutenue par un enfant qui acquiert graduellement et rapidement le contrôle des mouvements de son corps, en relation avec ceux du porteur. Il apprend à connaître son corps et à l’utiliser dans un contexte motivant par les stimulations qu’il lui offre et sécurisant par l’enveloppe que constitue le porte bébé. Les situations d’apprentissage qui se présentent le renforcent dans sa sécurité. Il est accompagné dans les situations nouvelles."
Ingrid van den Peereboom, Peau à peau.

 

 "Lorsqu’il dort paisiblement, il ne s’en rend pas compte car son cerveau n’analyse pas les perceptions, mais dès qu’il s’éveille, il est submergé de sensations olfactives, tactiles, kinesthésiques (ressenti du mouvement et de l’espace), auditives et visuelles qui, du moins au début, ont de quoi l’impressionner. Donc, il pleure, il appelle, il s’agite. Nous disons de lui qu’il a «faim», ce mot évoquant pour nous l’urgence de lui fournir de la nourriture. Or, l’urgence pour ce nouveau-né, c’est d’abord de retrouver ses repères: une présence, des odeurs et des voix connues, les bras de sa mère ou de son père." Ingrid Bayot, Formateur agrée à l’institut Co-naître - extrait de "Parents futés, bébé ravi"

Cette stimulation « aide les bébés a mieux respirer, à mieux grandir, régule leur physiologie et améliore leur développement moteur » (Sears, 2001).



Les bienfaits du portage pour le porteurDelRomain

Comment porter son bébé ?

Porter son bébé, oui mais pas n'importe comment ! Voici donc les règles importantes pour un portage respectueux du corps de l'enfant mais aussi du corps de son porteur.

Le dos du bébé

A la naissance, la colonne vertébrale des bébés est complètement arrondie jusqu'à la nuque. Il leur faudra environ 1 an pour se redresser, comme le montre le dessin suivant (extrait de www.stillen-und-tragen.de de Nicole Rudolf):

 

ColonneEvol

 

Cette posture arrondie est la posture physiologique des bébés. En dehors du fait que ce soit la position naturelle des bébés, elle présente aussi d'autres intérêts:bad bebe

- chez un tout petit, les disques situés entre les vertèbres sont très mous et donc très fragiles. Lorsque le dos d'un enfant est bien arrondi, ses vertèbres sont écartées et cela évite des tassements ou tensions sur les disques qui sont ainsi protégés.

- la nuque est une zone très sensible: c'est à ce niveau que le cerveau et la moëlle épinière se rejoignent, c'est une zone qui contient de nombreux récepteurs. Il est donc logique de la préserver de toute tension ou pression. Il faudra alors bien veiller à ce que le bébé garde sa tête dans le prolongement de sa colonne (arrondi aussi au niveau du cou).

Les bébés ont déjà des muscles au niveau de leur dos, mais ceux-ci ne sont pas encore musclés. La musculature va se développer tout doucement. En attendant, il faut donc assurer un maintien uniforme de leur dos d'une autre façon. Un porte-bébé devra donc offrir un maintien ferme (permettant l'arrondi du dos) ajusté tout le long de la colonne vertébrale. C'est ce que l'on obtient avec un serrage du tissu raie par raie. Le porte-bébé doit bien mouler l'enfant (et son porteur) depuis le creux de ses genoux jusqu'à ses oreilles.

Au fur et à mesure de sa croissance, l'enfant va dresser son dos et tenir sa tête de lui-même. Cependant, dès qu'il s'endort dans le porte-bébé, il devra retrouver le même maintien et le même arrondi que pour un nouveau-né puisqu'il relâche alors ses muscles.

 

Les hanches

Les os des hanches d'un nouveau-né sont mous et malléables. La cavité fémorale n'est pas encore creusée (comme le montre la photo ci-dessous) et l'enfant peut avoir déformé un peu son bassin et les os de ses hanches pendant la vie intra-utérine (surtout pour les bébés en siège en fin de grossesse):

comparaisonHanches

 
  Pour un développement harmonieux des hanches, il est important que le fémur soit correctement positionné puisqu'il va contribuer au creusement de la cavité fémorale. La position dite d'abduction est la position recommandée en cas de déformation de la hanche. Cette position se caractérise par:

- les cuisses écartées d'environ 45° (soit l'écartement naturel lorsque l'enfant est placé sur la hanche d'un adulte)

- les jambes pliées avec les genoux plus haut que les fesses

 On dit que l'enfant est placé "jambes en grenouille", son bassin est basculé vers l'avant.

"Le port du bébé en abduction au dos expliquerait la relative rareté de la luxation congénitale de la hanche chez les Africains." Louis Kremp, Pédiatre 

C'est donc cette position qui sera recherchée lors de l'installation du bébé dans les porte-bébés.

 

Un portage respectueux

Voici donc les points importants pour assurer le confort du bébé en respectant sa physiologie et le corps de son porteur:

- Bébé doit être porté suffisamment haut: à portée de bisou

- Ses jambes doivent être en position grenouille et son bassin basculé. Le bébé est suspendu et non assis. 

- Bébé doit être soutenu sans tension avec un serrage optimal raie par raie (il doit être quasiment impossible de passer la main entre le porteur et le porté), réalisé de la tête jusqu'au creux des genoux. Il ne doit pas y avoir de pli du tissu le long du dos de l'enfant.

- Le dos de l'enfant doit pouvoir s'arrondir jusqu'à la nuque et sa tête doit être soutenue de manière à ce qu'elle reste dans l'axe de sa colonne vertébrale.

 
Malheureusement, très peu de porte-bébés (voir la page sur les porte-bébés) permettent de respecter tous ces points... Il est donc recommandé d'être vigilant lors de son achat et de demander à l'essayer si cela est possible. Vous pouvez aussi participer à un atelier portage (nous en proposons en Moselle, ou en trouver un près de chez vous ) pour essayer quelques modèles afin de faire ensuite votre propre choix.

 

Pour un portage pratique

Pour porter son enfant plus confortablement, il est bon également de s'habiller de manière appropriée. En hiver, il vaux mieux éviter les gros pulls car il est alors plus difficile de bien ajuster l’écharpe et on «sent» moins son bébé. Pour sortir, quand bébé petit, on peut le porter devant et s'emballer à deux dans un grand manteau.

JuliePoncho Quand l'enfant grandit ou quand on le porte sur le dos, on peut avoir besoin d'un vêtement spécial. Il existe des ponchos et manteaux de portage. Les boutiques en ligne qui vendent des écharpes en proposent en général, mais on peut aussi trouver des patrons sur internet pour se confectionner soi-même son poncho. Avant de choisir, il est bon de réfléchir aux positions dans lesquelles vous porterez vos enfants (devant, dos, hanche), car tous les poncho/manteaux ne permettent pas toutes les positions. Pensez aussi à la matière qui convient au climat de votre région (polaire, laine bouillie, tricot, etc)...

D'une manière générale, les vêtements qui glissent sont moins adaptés au portage car il est alors plus difficile de bien installer le porte-bébé. Et en été ou lorsque l'on est à la maison, le portage peut aussi être une occasion pour une séance de peau à peau.

 

Quelques porte-bébés

Comme expliqué dans la partie "Comment porter bébé ?", certains critères sont à respecter pour un portage respectueux des corps du bébé et de son porteur. Nous vous proposons ici un aperçu de quelques porte-bébés que l'on peut trouver dans le commerce ou sur internet. 

Le porte-bébé "classique"

Attention aux porte-bébés classiques que l'on trouve dans à peu près tous les magasins de puériculture, style "kangourou". Le bébé y est suspendu par l’aine et a les jambes pendantes. Lorsque l'on connaît la position physiologique des bébés, on comprend bien qu'elle ne peut pas être respectée avec ce type de porte-bébé:ColineFace

Nous ne recommandons donc pas ces porte-bébés.

 

Le sling

ringsling

C’est un rectangle de tissu, et deux anneaux à une extrémité. 

On peut l’utiliser dès la naissance, en y mettant bébé en position berceau pour allaiter (ou pour de courtes durées), ou bien en position verticale sur la hanche, devant et parfois dans le dos.

Il existe plusieurs types de slings: certains sont rembourrés, d'autres non et les tissus sont très variés. Les plus confortables et qui permettent un meilleur ajustement raie par raie pour un bon maintien, sont ceux réalisés en tissu d'écharpe. On peut citer le ring sling de Storchenwiege et le BB sling de Babylonia (celui-ci semble néanmoins, plus difficile à bien serrer) qui respectent bien la position physiologique quand l'enfant est porté à la verticale.

C’est un porte bébé très facile et rapide à installer et à régler, mais cela reste un portage asymétrique, donc moins confortable pour le porteur sur de longues durées ou avec des bébés d’un certain poids. Il est particulièrement utile dans les situations ou le bébé doit être installé rapidement ou descendre et remonter souvent (après un trajet en voiture, lorsqu'il marche, etc) et pour allaiter en toute discrétion.

 

Le porte-bébé “chinois”Endormi Patapum

  Le porte-bébé chinois (ou d'inspiration) est fait d’un carré et de deux ou quatre lanières en tissu. On peut porter bébé sur le dos, sur la hanche et sur le ventre et le poids est correctement réparti (selon les modèles), sur le corps du porteur. Nous vous recommandons plutôt le Mama Koala, ou le patapum. Un nouveau modèle, développé par des animatrices de portage, le manduca est disponible depuis peu. Il paraît qu'une fois qu'il est bien réglé, il est très confortable.

C'est un type de portage intéressant en tant qu'alternative à l'écharpe pour des bambins ou les courtes durées de portage chez des petits, en dépannage. En effet, il permet à l'enfant d'avoir ses jambes en grenouille, mais en revanche, un serrage raie par raie n'est pas possible. Il conviendra donc à un enfant qui tient debout (ses muscles sont alors suffisamment développés) et tant qu'il ne dort pas.  

 

L'écharpe de portage

C'est probablement le système de portage, le plus polyvalent et qui permet le mieux de respecter les corps du bébé et de son porteur. L’écharpe s’adapte à la morphologie d’un nouveau-né comme à celle d’un enfant de trois ans. Si l’écharpe est correctement installée, le tissage, souple et résistant permet à l’enfant et au porteur, de se mouvoir ensemble, sans ressentir de tension. Le poids de l'enfant est particulièrement bien réparti sur le corps du porteur (en particulier avec les noeuds kangourou). On peut allaiter dans l’écharpe, tout en vaquant à ses occupations.

Il existe différents nœuds qui permettent un portage ventral, latéral, dorsal ou en hamac.

Son utilisation demande néanmoins un peu d’apprentissage. Pour vous aider, voici quelques clés du portage en écharpe :

Choisir une écharpe: 

 Attention, toutes les écharpes ne se valent pas ! On en trouve de plus en plus dans le commerce, mais les "bonnes" écharpes sont malheureusement encore trop peu répandues.

En effet, afin d'assurer un portage confortable et respectueux, une bonne écharpe doit remplir plusieurs critères. Le tissu doit être particulièrement adapté afin d’assurer confort et sécurité : solide, respirant, suffisamment souple pour épouser le corps du porteur et du porté, mais pas trop non plus pour rester facile d’installation. D’une manière générale, les jerseys, les tissus synthétiques (polaire, wax,…) et les tissus ajourés sont à éviter. Il est également important que le tissu ne contienne aucune matière nocive car souvent, les bébés aiment bien téter leur écharpe. D’autre part, certains modèles sont moins larges que d’autres. Si vous souhaiter porter votre enfant dans le dos ou votre bambin, il vous faudra une largeur d’au moins 65cm. Voir nos commentaires sur les écharpes de marque.
 
Parfois, les parents choisissent de coudre eux-mêmes leur écharpe. C’est possible, mais il faut trouver le tissu particulièrement adapté, ce qui n’est pas évident. Dans ce cas, si l’installation est difficile ou si vous ressentez un inconfort, c’est probablement que le tissu n’était pas idéal. En effet, avec une écharpe «de marque», on constate souvent une nette différence de confort par rapport aux écharpes «faites maison» ... 

Choisir un noeud adapté:

Il existe plusieurs familles de noeuds. Chaque noeud a ses avantages et ses inconvénients et certains seront alors plus ou moins utiles et adaptés selon les conditions:

    1. Les kangourous:

kangdev
KangHanch

 

 

KangourouDosdos_fratrie
 kangourou devant
 kangourou sur la hanche
   kangourou sur le dos

 


2. Les croisés:

CroisEnv

 croisé enveloppé       croisé simple, bébé au sein

 

3. Les berceaux:

HAnchSimpl

Donc, selon les circonstances, l'âge de l'enfant, les activités prévues, un noeud ou l'autre sera plus adapté. C'est alors à chaque parent de choisir la position qui lui convient le mieux à ce moment là.

 

Le budget

Pour les porte-bébés mentionnés ci-dessus, il faut compter entre 59 et 90 euros.

Le prix d'une écharpe de 3m60 se situe entre 66 et 90 euros, selon les marques.

Il est vrai que cela représente un investissement. Cela dit, une écharpe ou un porte-bébé adapté peut très bien remplacer une poussette, dont les tarifs sont bien plus élevés... Les écharpes peuvent aussi à l'occasion faire office de couverture ou de plaid et pourront servir pour plusieurs enfants (pour les écharpes de marque).

D’après notre expérience, l’écharpe reste le système le plus polyvalent et le plus respectueux et confortable (en particulier les noeuds kangourous) pour les portages de longue durée. Cependant, il n'est pas rare que les adeptes du portage possèdent plusieurs systèmes, et passent de l’un à l’autre, selon leurs envies, l’âge de l’enfant, son poids, l’activité…

 

Foire aux questions

Le portage n'est-il pas néfaste pour le dos du porteur ?

C’est vrai, pour certains porte-bébés (voir la page "quelques porte-bébés") que l'on trouve le plus souvent dans le commerce, où, suspendu, ballotté, peu solidaire du corps du porteur, le bébé pèse davantage et déplace le centre de gravité du porteur vers l’avant. Le porteur a donc besoin de compenser et se cambre ou "tire" sur son dos.croiséDosAssis

Avec une écharpe et un bébé bien installé et correctement serré, cet inconvénient n’existe pas, même pour un portage de très longue durée (car bébé fait littéralement corps avec son porteur). C'est le mode de portage le plus respectueux pour le corps du bébé mais aussi pour celui du porteur. Porter correctement un nourrisson en écharpe sollicite d'ailleurs bien moins le perinée d'une jeune maman que de pousser une poussette (ou que de le porter dans une coque à bout de bras).

Les autres systèmes (sling, porte-bébé chinois) offrent la possibilité d'un serrage correct et d'un portage haut, mais le poids de l'enfant est tout de même moins bien réparti qu'avec une écharpe, en particulier dans le cas du sling. On peut donc porter son enfant avec ces dispositifs sans solliciter son dos, mais pour des durées plus courtes. 

 

Cela ne va-t-il pas le rendre capricieux, dépendant ?

C’est tout le contraire qui va se produire, l’attachement étant source d’autonomie.

exploration En effet, c'est une fois que tous ses besoins d’attachement sont comblés, qu'il se sent en sécurité, que l'enfant est alors le plus apte à se détacher de sa mère, et partir explorer le monde extérieur.

 Dans toutes les sociétés où les bébés sont beaucoup portés, on constate qu’ils ne deviennent jamais des « enfants rois » tyranniques et ils sont généralement plus autonomes que nos enfants européens ou américains plus habitués à un maternage distal:

"Les anthropologues et les voyageurs se sont toujours étonnés de ne jamais entendre de pleurs d'enfants chez les autochtones [...] où les bébés sont portés constamment contre la mère. Celle-ci allaite son bébé sur demande, le garde accroché au sein ou dans ses bras, le couche avec elle jusqu'à ce qu'il décide de partir explorer le vaste monde. Leur besoin de contact satisfait, les bébés n'ont pas besoin de signaler leur désarroi et leur détresse par des cris. En grandissant, ces enfants ne restent pas collés à leur mère, ne pleurent pas avant de s'endormir. Ils sont capables d'entrer en véritable relation avec les autres. Ce sont les enfants magiques décrits par J. C. Pearce."  Marie-Thérèse Ribeyron, Au commencement était la peau (Guide Ressources, vol.7, no. 4, 1991)

 

Dans l'écharpe, son dos est tout arrondi, ce doit être mauvais!

Comme on l'a vu dans la physiologie du bébé , lorsque l'écharpe est bien installée avec un serrage raie par raie pour un maintien uniforme, la courbure physiologique de la colonne vertébrale du bébé est respectée. Cette courbure est normale, il lui faudra environ 1 an pour redresser sa colonne. Il en est d'ailleurs de même pour un enfant plus grand qui dort, ses muscles se relâchent et la colonne s'arrondit dans l'écharpe qui maintient l'enfant depuis le creux de ses genoux jusqu'à ses oreilles.

 

Ne risque-t-il pas de ne plus pouvoir respirer ?

Les porte-bébés homologués doivent assurer que le bébé peut respirer même s’il a un pan de tissu sur le visage. De plus, l’air circule entre le porteur et le bébé, avec un portage réalisé correctement, il n’y a aucun risque d’étouffement.

 

Mon bébé ne risque t-il pas de tomber ?

Avec un bon porte-bébé correctement installé, le bébé ne peut absolument pas descendre de l’écharpe: il n’y a pas «sortie de secours». C'est en pratiquant soi-même un nouage que l'on peut le mieux en juger.

Si c'est un point qui vous inquiète, il peut être bon de poser cette question lors d'un atelier portage et d'apprendre à vérifier votre noeud une fois le nouage réalisé. 

 

Comment démarrer le portage ?

atelier1 Allez y doucement, faites plusieurs essais lorsque vous vous sentez en confiance et que vous avez le temps, faites vous aider si nécessaire. La présence d’un canapé ou d'un lit peut être utile. Pour vérifier le nouage les premières fois, on peut utiliser un miroir.

Vous avez le droit d’être maladroit au début, mal à l’aise… il y a un temps pour apprivoiser le système, l’écharpe, ses nœuds… Ne vous découragez pas. On peut comparer l'apprentissage de l'écharpe à celui du nouage des lacets. Cela nous semblait peut-être très compliqué la première fois, puis, à force d'entraînement, nous avons bien réussi Smile.atelier2

Il n'est pas rare que les premières fois, le bébé s'énerve ou pleure. C'est pour lui aussi, quelque chose de nouveau et lui parler pour le rassurer peut aider, ou une autre personne à vos côtés peut le distraire. Dans ces cas là, il est bon d'essayer quand même de terminer son nouage pour pouvoir ensuite faire quelques pas avec son bébé dans l'écharpe, lui proposer le sein, ou le bercer pour lui montrer que finalement, ça valait bien le coup.

Le meilleur moyen de se lancer dans l’aventure est encore d’assister à des cours sur le portage et de voir d’autres parents porter leurs bébés et d’essayer en leur compagnie.

Pour plus de renseignements, vous pouvez nous contacter. L'association propose des ateliers de portage en Moselle et il en existe un peu partout en France .

 

Photos de portage à travers le monde ...

Le portage en général

Des nouages très bien faits, expliqués  http://lespetitsportes.wordpress.com/
Un bébé au naturel : infos, conseils, échanges sur l'art d'être parent, une rubrique portage très complète.   http://www.bebenaturel.info/rubrique.php3?id_rubrique=2
Peau à Peau : portage, allaitement, vente … http://www.peau-a-peau.be
Porter son enfant : une mine d’informations sur le portage (association de Haute Savoie) http://www.portersonenfant.fr
Porter son enfant tout un art http://www.portersonenfant-toutunart.fr/index.htm

Des explications en images

Tous les types de nœuds

 

http://www.dailymotion.com/flamOmaita/1

Des explications en images, détaillées pas à pas: http://www.bebenaturel.info/article.php3?id_article=15 
http://echarpes.ouvaton.org
http://larbreabebes.free.fr

Kangourou devant ( sergé croisé) en vidéo
Porter sur le dos (sergé croisé)

http://www.bebenaturel.info/IMG/pdf/kangourou_dos.pdf 
http://www.bebenaturel.info/IMG/pdf/descendre_et_monter.pdf
http://madcow2002.free.fr/portagedos.htm

une vidéo bien faite.

Porter sur la hanche (sergé croisé) http://www.bebenaturel.info/kangourou_hanche.htm 
http://www.bebenaturel.info/hanche_simple.htm
   

 Trouver un atelier portage près de chez vous

Nos ateliers en Moselle

Tous les ateliers en France

 

Pour trouver de bons porte-bébés

- Prix des écharpes Storchenwiege: 72 € une 3,60m et 76 € une 4,10m. 
- Prix des écharpes Néobulle: 74€ une 3,60m.
- Prix des ring slings Storchenwiege: 65 

Vous pouvez vous les procurer, sur commande, lors de nos ateliers portage ou auprès de nos animatrices sur Boust, Dommartin lès Remiremont, Bousse et La Maxe. Contacts :  mail et téléphone (03 87 52 80 16) de l'association.

 

Mini lou: bandeau pour bébés prématurés 

un bandeau T shirt, pour faciliter le peau à peau et profiter pleinement de tous ses avantages

 www.minilou.fr

Storchenwiege : un très bon rapport qualité-prix. Elles ont largement fait leurs preuves auprès de nombreux parents, c'est pour cela que nous avons choisi de les vendre.

Storchenwiege propose maintenant quelques modèles d'écharpes en coton bio (légèrement plus chers). Ces écharpes sont plus fines, et demandent un peu d'expérience pour être vraiment bien placées et ajustées.

Le ring sling de la même marque est aussi très pratique car il est réalisé dans le même tissu que les écharpes et permet un serrage raie par raie. 

 http://www.ptitouistiti.com
http://www.porte-bonheur.fr
http://www.lunesetlutins.com

Babylonia: le BB sling est aussi un sling en tissu d'écharpe. Cependant, il a plus tendance à glisser que le ring sling et doit donc être ré-ajusté très régulièrement. Nous lui trouvons un moins bon maintien.

 http://www.lunesetlutins.com  

aussi disponible dans certains magasins Nature et Découvertes 

Néobulle: le sling bulline est précousu dans l'anneau et ne permet pas un déploiement du tissu sur l'épaule aussi important qu'un ring sling. Il ne glisse pas, est de fabrication française.L'écharpe répond à nos critères de qualité.

 http://www.neobulle.com

Didymos : Une très bonne marque et des coloris magnifiques. Malheureusement, leurs tarifs restent assez élevés. Attention, même si nous les avons appréciées, quelques mamans ont trouvé un léger inconfort pour leurs modèles indio et nino, il vaut donc mieux se fier aux modèles à rayures

http://www.didymos.de

Lana: elles ont acquis une bonne réputation depuis plusieurs années. Elles sont en coton bio, avec un tissage légèrement plus épais que d'autres marques. Leur prix reste malheureusement assez élevé.

 http://www.echarpe-bebe.ch

Girasol: testées et approuvées par La Leche League, leur prix est attractif. Cependant, seuls certains modèles sont en sergé croisé, il est donc recommandé de vous renseigner auprès de l'animatrice qui les vend avant de faire votre choix. Les autres modèles d'écharpes ont tendance à plus se détendre et à devenir nettement moins confortables avec un bambin ou un bébé qui bouge beaucoup. 

 http://www.lllfrance.org/

Hoppediz: nous ne les avons pas testées, mais les derniers modèles sont paraît-il tout à fait corrects et à un prix intéressant. Elles sont un peu plus fines que les autres et auront une durée de vie un peu moins longue. Par contre, ils ne proposent pas de taille intermédiaire (3m60 ou 4m10). A noter: on nous a rapporté que la qualité pouvait être assez variable d'un modèle à l'autre...

http://www.hoppediz.de/FR/index.htm
  

 

 

Vous attendez un bébé, ou vous êtes déjà parents et vous souhaitez des informations sur le portage d'un enfant... vous êtes les bienvenus à nos ateliers portage. 

atelier3

Nous vous proposons des ateliers portage, pour apprendre à porter ou réviser des nouages, sur le devant, le côté et le dos.                              

Ces ateliers sont animés par des conseillères bénévoles, ayant suivi une formation en portage auprès de l'AFPB (Association Française de Portage des Bébés). Une participation de 10 euros aux frais est demandée (formation, écharpe d'essai, poupon de portage, etc). En réglant cette participation, vous pouvez venir autant de fois que nécessaire pour vous familiariser avec de nouveaux nœuds ou en réviser d'autres. Les ateliers sont gratuits pour les adhérents de l'association.

atelier

Durant les séances de portage consacrées au portage devant et côté, une alternance théorie et pratique permettra d'aborder les points suivants:

  1. besoins des bébés et intérêt du portage avec démonstration d'un nouage de base,
  2. développement du dos et de la hanche, position respectueuse avec démonstration du serrage,
  3. démonstration et entraînement à un nouage (kangourou devant ou hanche réglable).

 Les participants pourront réaliser les nœuds avec leur propre écharpe ou avec une de nos écharpes d'essai. Si vous le désirez vous pourrez acquérir ou louer une écharpe de la marque Storchenwiege ou Néobulle


Les ateliers consacrés au portage dos ne comportent que la partie pratique, les participants ayant déjà assisté à un atelier ventre et/ou hanche au préalable.

S'entrainer à nouer une écharpe de portage donne souvent chaud aux participants et aux bébés, pensez-y !

atelier1          atelier4


Si vous possédez déjà une écharpe, n'hésitez pas à l'apporter à l'atelier. Si vous n'en avez pas, vous pourrez vous entraîner avec une de nos écharpes de démonstration ou, si vous le désirez, acquérir ou louer une écharpe de la marque Storchenwiege et Néobulle


Pour vous inscrire, vous pouvez nous contacter par e-mail ou par téléphone en précisant quelle date et quel lieu vous intéresse, l'âge de vos enfants et si vous possédez déjà une écharpe. Pour le bien-être de tous et la qualité de l'atelier, le nombre de participants est limité à 4 ou 6 adultes.

A bientôt ! 

                            atelier5

 

NB: Les ateliers auront lieu au domicile des animatrices, souvent en présence de leurs bambins. Même si nous ferons de notre mieux pour préserver la qualité de l'atelier, il est possible qu'il soit légèrement perturbé selon les besoins de nos enfants. Nous comptons donc sur votre compréhension pour nous en excuser le cas échéant.

à Metz centre, le samedi 12 décembre de 10h00 à 12h00: atelier pour porter devant

email : contact@allaitement-informations.org